vendredi 29 février 2008

Enrico Baj

Au carrefour du surréalisme, de dada, du pop art, de l'anarchisme et de la pataphysique (quel C.V.!), Enrico Baj (1924-2003) fut un des grands peintres avant-gardistes italiens. Bien que fortement politisée, son oeuvre m'attire surtout pour ses personnages grotesques, monstrueux, robotisés, furieux et ridicules. Quelques exemples de peintures et de collages.

La demi-mondaine avec les ultra-corps (1959); Personnage hurlant (1964); Le Mât de Cocagne (1963); Rencontre (1963); Ultra-corps en Suisse (1959). Toutes ces images sont des fragments because of my scanner.

Enrico Baj, Ed. Filipacchi, 1980, coll. La Septième Face du Dé.

5 commentaires:

anitaa a dit…

Je ne connaissais pas merci pour cette découverte prometteuse et pour le compliment sur mon blog

manuel a dit…

great!

mister M a dit…

merci too. je ne connaissais pas non plus.
dans la veine néo pop surréaliste cet atiste est bon: mark Ryden
http://www.markryden.com/
The Birth est un hommage au monstrueux Ernst Fuchs

losfeld a dit…

Je crois que je connaissais Ryden par une couverture de bouquin:
http://livre.fnac.com/a1670986/Veronique-Ovalde-Deloger-l-animal?SID=105a6e7c-74c2-d1bc-e7fc-0a75ce61de10&UID=0E5BCB48E-E906-FFA9-A049-18DF53A76A35&Origin=fnac_google&OrderInSession=1&TTL=151020081916&PID=1
En tout cas ça y ressemble.
Quant à Ernst Fuchs merci pour la référence, c'est une belle découverte pour moi!

Andréa a dit…

Juste génial surtout la première :) Merci !