mercredi 18 mars 2009

Elysian Fields - 8 mars 2009 Paris, La Maroquinerie

Dans toute la misère de ce début d'année, l'ange du bizarre a tout de même refait surface avec un nouvel album d'Elysian Fields (Afterlife), sublimement mélancolique, tendrement émoustillant, calinement triste, malicieusement beau. Beau comme leur concert à la Maroquinerie ce 8 mars qui m'a laissé une impression si forte que je me le refredonnais dans ma barbe pendant plusieurs jours. Faute de pouvoir partager les vidéos (lourdes lourdes), voici quelques photos de la superbe Jennifer Charles haut perchée et de ses petits amis.
Et pour ceux qui ne connaîtraient pas encore, le morceau le plus touchant de leur dernier album, "Ashes in winter light", dernier morceau joué pendant le concert, faisant fondre JC en pleurs d'émotion...


4 commentaires:

Uncle Deetou a dit…

Thanks for the song link... I went to a great man's funeral yesterday this seems to fit perfectly. Thank you Losfeld.

Ns a dit…

Avec Jennifer Charles, trouble assuré, fascination extrême... voix velours, voix mélancolique...

Un groupe très grand et très rare.

Merci.

anitaa a dit…

J'aurais bien aimé être à vos côtés...

losfeld a dit…

C'était un très beau moment en effet...