jeudi 15 mai 2008

Brigade Mondaine 1 - 2 - 3...

Au risque de passer pour un pervers demeuré (je le suis un peu) auprès de mes lecteurs, je persiste et signe, affirme et confirme: je suis un lecteur des "Brigade Mondaine". A vrai dire j'ai même motivé le projet à long terme de tous les lire du premier au dernier, en commençant par les 3 premiers que voici.

Je sais, ce n'est pas de la grande littérature, c'est écrit dans l'urgence, c'est sale... mais non ce n'est pas sale, c'est très sain bien au contraire. La Haute Kulture de l'époque, celle qui a les honneurs des pages du Magazine littéraire ou des Inrocks vaut-elle mieux?... Quant on s'est ingéré les 45 pages du dernier Grégoire Bouillier, merdocouillesque pâté littéraire expérimental prétentieux, écrit à la 2ème personne pour faire moderne et novateur (Butor, La Modification, 1957...) et qui croit choquer avec un matériel de téléfilm érotique bulgare, on trouve les "Brigade Mondaine" très réussis. De plus j'ai appris depuis peu qu'une grande plume se cachait derrière plus d'une centaine des titres de la collection, à savoir Philippe Muray romancier et essayiste "de premier ordre", ce qui ne fait que confirmer que ces petits romans sans prétention ne sont pas si mal écrits. Enfin, Flaubert et plus tard James Joyce n'ont-il pas affirmé trouver délicieux les romans popu du prolifique et coquin Paul de Kock, relisez les début d'Ulysse et vous verrez... bref, j'assume.

Les 3 premiers BM et une pub bien pas comme il faut pour un flingue en page 222 du Monstre D'Orgeval.

11 commentaires:

UnPassantDevenuUnHabitué a dit…

Et vous ne dites rien des couvertures...
Moi qui traduis parfois une autre série de GDV, je ne peux que vous approuver à 110 % - surtout quand en prime vous faites exploser la baudruche Bouillier.

Si vous voulez du Brigade Mondaine en work in progress, vous allez là :
http://brigadiermondain.blogspot.com/

Didier Goux a dit…

Ah ! je vois qu'on vous a déjà donné le lien vers l'un de mes blogs. En effet, étant également l'auteur d'une (petite) centaine de Brigade mondaine, j'ai pris l'habitude, depuis quelque temps, de livrer en ligne des extraits de celui en train de s'écrire.

Vous y êtes évidemment le bienvenu...

Dr Orlof a dit…

Tu as raison d'assumer. Perso, j'ai décidé de me lancer dans les bouquins édités par La Brigandine.
Par contre, j'aimerai bien savoir où tu as dégotté l'info sur Philippe Muray.
Et au fait, il y en a combien de "BM" parce qu'avec la centaine rédigée par Muray plus la centaine dont Didier Goux est l'auteur, ça commence à faire un sacré paquet (et un drôle de défi pour toi! J'espère que tu possèdes une bibliothèque suffisamment large!)

Didier Goux a dit…

Dr Orlof : je suis en train de finir d'écrire le N° 290...

losfeld a dit…

@u passant habitué: en effet je n'ai rien dit sur les couv, pour lesquelles je n'avais pas au début une attirance affirmée mais je commence à leur trouver de plus en plus de charme... Il est indiscret de savoir quelle série vous traduisez?
Merci pour le lien, j'y avais atterri une ou deux fois avant de perdre le lien...
@Didier Goux: Félicitations pour la petite centaine déjà écrite, mon projet de les lire est ridicule comparé au votre de les avoir écrits... Merci pour l'invitation, cette fois je ne perdrai pas le lien.
@DrOrlof: Super pour les Brigandine, n'hésite pas à partager tes découvertes! L'info sur Murray, je l'avais trouvée, entre autres, sur le blog de Didier Goux justement. Sinon Google te donnera d'autres liens.
Quant à ma bibliothèque, elle empiète sur mon espace vital depuis déjà longtemps... Il y a un livre de GJ Arnaud sur un type qui vit dans une maison dont toutes les cloisons sont constituées de livres, je ne sais plus quel bouquin hélas... Ben c'est un peu chez moi...

ROBO32.EXE a dit…

monsieur, vous êtes mon héros.

LePassant a dit…

@losfeld
Mon héros a pour initiales MB et une prédilection pour le Beretta 93R et le gros Desert Eagle...

manuel a dit…

omg!!!

losfeld a dit…

@u passant: sûrement le genre de type devant lequel on s'exécute? et qui porte un nom évoquant vaguement un chanteur de groupe anglo-saxon seventies? Tiens j'en ai encore jamais lu de cette série (si on parle bien de la même), erreur à corriger donc.

Lepassant a dit…

On ne peut rien vous cacher... Bon, puisqu'on se connaît un peu, maintenant, je vous raconte ma vie : viens de terminer la bio (excellente) de Mireille Havet, chez Grasset. Ça devrait vous plaire : lesbienne ultra-défoncée qui côtoya tout le gratin des années folles et qui termina misérablement - une trajectoire sidérante, dont on retrouve les échos dans son journal, récemment retrouvé. Puisque vous travaillez chez Virgin, si j'ai bien compris, allez donc y jeter un coup d'oeil...

losfeld a dit…

Je n'y manquerai pas! J'ai pris quelques renseignements sur le net et en effet, voilà un personnage qui a tout pour me plaire! Merci.