lundi 6 septembre 2010

Belgique poésie

Toute la team du carrefour, à savoir moi et ma nana, revenons de vacances bien méritées. Voici un pot-pourri d'images diverses et variées ramenées du plus beau pays du monde, la Belgique. Car oui, tel Bernard Henri Levy, je n'ai pas peur d'aller passer mes vacances dans des pays en guerre.
Magique Belgique qui dans ses bulles de bière cache la poésie d'une Europe folle et débridée, incongrue, surréaliste et mystérieuse. Belgique de James Ensor, de Jean Ray, de René Magritte, de Paul Delvaux, de Marcel Mariën, de Louis Scutenaire ou de Raoul Ubac. Belgique aussi d'Annie Cordy, de Léon Spilliaert. Belgique enfin de Georges Rodenbach et son chef-d'oeuvre Bruges-la-Morte. Sur les traces de ce formidable romancier et poète du XIXème, nous avons donc posé nos valises dans la "Venise du Nord".

Je vous convie donc à une visite guidée de Bruges en compagnie d'une amie prostituée qui, prenant un jour conscience que le mal l'habitait, rejoignit les ordres mais garda ses lunettes de soleil car elle était restée cool à l'intérieur.
Chez elle, c'était le paradis pour un tordu comme moi. Des renards empaillés, des masques chinois, des livres de recettes aphrodisiaques, des manuels de sorcellerie rémoulade. Elle avait même une vitrine dans laquelle elle s'exposait jadis, qu'elle avait récupérée pour exhiber sa collection de curiosités: un gode avec du barbelé, une main de masturbateur coupée net par une tronçonneuse, la photo de sa tante Soeur Mortadelle et même un chien en pull-over!



Tiens la voilà! Bonjour ma soeur, tu descends? je t'invite au resto, y'a un nouveau menu extra



Allons-y donc,le fantastique est au coin de la rue



Les surréalistes guettent



Pendant ce temps, à Ostende, il était toujours interdit de donner des frites aux mouettes et les concombres jouaient tranquillement sur la plage avec leurs amies bananes



Venez ma soeur, n'ayez crainte, les enfants seront bien gardés et les monstres marins leur raconteront des histoires de pirates collectionneurs de coquillages:



Vous aimez Léon Spilliaert ma soeur? Enlevez vos lunettes de soleil, vous allez être éblouie par un tableau



Nos amis les masques ensoriens s'inviteraient bien au resto eux aussi je pense



Tout ça va encore finir au troquet Rodenbach dans un mélancolique vomi de bière ma soeur



Que dites-vous? A Ostende vous aimez Gibraltar? Vous êtes si rock'n'roll, sista



Ah non vous disiez juste que la faim vous tiraille telle une possédée. Il est temps de demander à votre ami du ciel de faire un miracle



Sitôt dit sitôt fait!



Allez ma soeur, ramène le chat et montre nous tes miches! On y va maintenant



Mince, voici deux suppôts de Belzebuth qui nous envoient des images horribles dans le cerveau pour nous couper l'appétit!



Esprit de James Ensor! Au secours!



Nous voilà sauvés. Sonnons à présent chez Madame Moustache pour nous enfiler quelques douces binouses ma soeur car toutes ces aventures m'épuisent



Quel atroce bruit de sonnette! C'est un son maléfique qui fait germer dans le cerveau des images horribles! Partons! Priez pour moi ma soeur et ramenez le calme dans mon esprit enfiévré. Cette ville est si belle, si pure que je voudrais lui ressembler



Quelle rigolade... Allez mamie de bénitier, pour nous détendre, faisons donc un concours de grimaces



Saleté! Tu gagnes à chaque fois... Pour te récompenser, je t'offre un ensemble de sous-vêtements en chocolat et une place de concert. Alors heureuse?



Oui tu pourras offrir la place à ta fille qui fait flipper les enfants. Elle ira swinguer avec ses amis le demi chien, le mec chelou et l'arbre fantôme.



Mais, que vois-je, nous causons nous causons mais se profile l'enseigne de notre heureuse destination!! A BOIREEEEEEEEEEEE



Ils vécurent heureux et prirent de nombreuses cuites. Fin.

5 commentaires:

Dr Orlof a dit…

Bon retour, en attendant les autres merveilles que tu vas nous dégotter :p

Filo Loco a dit…

sympa la ballade !

jim a dit…

rah j'allais dire: "sympa la ballade" mais quelqu'un d'autre y a pensé. Superbes photos, et pis comme ça pas besoin que j'y aille, lost in Bruges ! (bof bof le film d'ailleurs)
je n'existe plus sur facebook ni plus de portable, mais je pense à toi pour le DVD du Cri, qui ne saurait tarder. Bisous l'ami

K. a dit…

Les ptits bébés chérubins poupés sont troooop cools!
J'en veux!

losfeld a dit…

Ah zut j'en ai pas ramené :| Merci pour le commentaire agent K.!