mardi 9 décembre 2008

Jacques Sternberg

Jacques Sternberg. Une succursale du Fantastique nommée Science-Fiction. Ed. Le Terrain Vague, 1958.


10 commentaires:

massilimanga a dit…

que les meilleurs moments, un vrai bonheur, la théatralisation et la sf... bien ce blog, comme toujours, des découvertes...

filo a dit…

magnifique!

-oo- a dit…

Ouais ce Sternberg, il m'en a fait découvrir des trucs ! (tiens, Chas Adams entre autres !)
Pas mal de ses bouquins (dictionnaires ou anthologies...) étaient de véritables anticipations du lien hypertexte.
Je ne sais pas comment il a considéré internet mais pour moi ces ouvrages sont un peu des "Carrefours étranges" sur papier.

vasco

Dr Orlof a dit…

C'est toujours bien d'en remettre une petite couche sur Sternberg : ça va finir par se savoir qu'il était un (très) grand! Belle pêche, en tout cas!

Clifford Brown a dit…

Ouaaaaah faut vraiment que je le chope celui-là !!!

walisse a dit…

Nice book!!

losfeld a dit…

Sternberg ouvre plein de portes oui, c'est un auteur qui mériterait un peu plus de reconnaissance...

jimmy a dit…

ça pète, comme toujours On Zeuuu
et bon noël l'ami !

walisse a dit…

bonjour! Désolée de ne faire signe que maintenant, je suis partie en vacances entre temps et je ne me rappelle pas si je vous avais remercié pour le lien! Ce livre est vraiment marrant!Merci
et bien la bonané!
Alice

losfeld a dit…

No problem, bonne année à vous aussi !