vendredi 10 octobre 2008

Antoine Bernhart / Editions Bongoût

Il y a encore quelques semaines, le nom d'Antoine Bernhart m'était strictement inconnu. Après quelques recherches sur le net, j'étais convaincu que son univers deviendrait pour moi une sorte de référence. Il est temps aujourd'hui de saluer le travail éditorial de son éditeur qui propose actuellement deux livres que je me suis empressé de commander! Un aperçu des éditions berlinoises Bongoût, ici! (Je remercie Anna qui m'a généreusement autorisé à scanner ces oeuvres pour vous les montrer) Les trois premières images sont tirées de l'ouvrage Im Dunklen Wald qui présente des oeuvres en couleur de Bernhart où l'on voit sa fascination pour les univers gore et surréaliste et pour la culture japonaise et le bondage. Encore plus trash que Maruo, ce travail repousse toutes les limites et ne s'embarrasse pas de morale. Bernhart peint ce qui lui passe par la tête. Et c'est ce que j'aime. Une interview très intéressante de l'artiste tient lieu d'introduction à ce livre, où l'on découvre que Bernhart a été introduit au surréalisme par Vincent Bounoure que nous évoquions ici-même il y a quelques semaines.
Les deux dernières images ont été scannées dans l'ouvrage Skull Skool Royal! qui présente de très nombreux dessins de l'artiste en noir et blanc. Rockers hargneux, maîtresses sado-maso, super héros déglingués, monstres de toutes sortes, cowboys nazis, gansgsters cloutés et squelettiques, Elvis, Betty Page ou Screaming Jay Hawkins (entre autres...) s'y côtoient gaiement pour le plus pur bonheur de nos yeux pervertis.
Vous l'aurez compris, je vous recommande chaleureusement ces deux livres!

13 commentaires:

filo a dit…

qu'est-ce que tu me fais claquer comme blé losfeld! ;)

YOG SOTHOTH a dit…

MA GNI FI QUE !!!

mister M a dit…

trés bon choix mon ami, j'ai decouvert cet artiste il y a six mois et c'est vraiment trés bon, tu es a real man Losfeld aristocrate de la racaille

ROBO32.EXE a dit…

vraiment superbe, en effet. très dernier cri, bien comme il faut.
les gars de Mollusk publient de très très bonnes choses. je comptais d'ailleurs parler (ou plutôt scanner quelques détails) prochainement de leur hallucinant ghana movie posters...

manuel a dit…

Look at this Losfeld:

http://2.bp.blogspot.com/_HWe3XU5Q920/SO8d8zyVURI/AAAAAAAACiA/R109Mn6TmRM/s1600-h/mr.bmp

losfeld a dit…

Content que ça vous plaise :) Je me sens pas responsable filo ^^

oh oh manuel! where did you find that??

manuel a dit…

Here:

http://ohomemquesabiademasiado.blogspot.com/2008/10/dptico-32.html

Andréa a dit…

Aaaah Antoine Bernhart :) à ce que je vois on y sucombent vite et c'est logique ^^

losfeld a dit…

Thanx manuel, that's a good idea for a tatoo...

Et oui Andréa, comment résister à cette somme de perversions...

anitaa a dit…

J'ai vu une cinquantaine de ces dessins au musée à Genève.
C'était très impressionnant, dérangeant et presque insoutenable(les poupées dans des scènes sexuelles) et magnifique tout de même. Cet artiste est très doué techniquement, personnellement j'ai beaucoup aimé les décors "japonisant"...

losfeld a dit…

C'est vrai qu'il va très loin et qu'il ne s'impose aucune barrière, c'est ce qui me plait chez lui, ça et son style bien sûr.

pseekolec a dit…

Je découvre ainsi son dernier ouvrage IM DUNKLEN WALD, je trouve ça très intéressant cette manière de tenter différents "styles", même si les même thèmes sont récurrents. J'avoue que je ne me suis pas encore familiarisée avec ce côté plus "cartoon" de IM DUNKLEN WALD (grosse tête, grands yeux, personnages plus en rondeurs,...), les 3 artbooks provenant de chez mondobizzaro que j'ai ont une influence plus japonaise que je préfère. Mais j'aime beaucoup les couleurs de ce nouvel ouvrage.

losfeld a dit…

Moi aussi je trouve les couleurs vraiment réussies. J'ai découvert son travail grâce à ses deux livres là, j'avoue que je ne connaissais pas son travail avant.