vendredi 20 juin 2008

Lettrisme

Petite visite chez un soldeur et bonne surprise, des livres qu'ils vendaient depuis des années à des prix assez élevés (20-30 euros) passés à 5-20 €... de quoi faire une razzia lettriste... Je connais un de mes lecteurs qui convoite les Isou... Si ça te dit je t'en prendrai quelques uns.

6 commentaires:

Clifford Brown a dit…

C'est pô juste de nous faire saliver comme ça, nous autres pauvres provinciaux!!!!
Combien tu as payé les Carnets de Lemaitre?

losfeld a dit…

C'était le plus cher du lot, 20 euros pour les 2 tomes. Une jaquette entoure les deux volumes. Tout est neuf sorti des stocks d'invendus de l'époque. Tu n'as que le port en + à payer si ça t'intéresse dis le moi. Pour info les 3 autres livres sont à 5 ou 8 euro. Il y avait encore pas mal de stock quand j'ai acheté les miens.

jim a dit…

j'aimerai beaucoup me pencher sur ces bouquins... avec un crayon, et remplir les marges de mes cours de références géniales, écrites n'importe comment of course!

Dr Orlof a dit…

Ah, je suis de l'avis de Clifford: c'est pas tous les jours qu'on dégotte des écrits lettristes.
J'ai pensé à toi : j'étais au Parc Georges Brassens hier. Malheureusement, la moisson fut peu fructueuse mais j'ai eu le plaisir de trouver les "écrits" de Satie chez Champ libre (yeah!) pour... 5 euros!
Bonne pioche!

losfeld a dit…

le mieux pour Brassens c'est le samedi hélas. D'ailleurs la semaine dernière j'ai regretté d'y être allé dimanche. La femme d'une quarantaine d'années qui a un stand en rectangle en entrant sur la gauche avait rentré un lot de Losfeld et Pauvert la veille, j'ai eu que les miettes (une édition Pauvert assez jolie de L'histoire de l'oeil et une bio de Casanova chez Pauvert aussi). Pas mal pour les écrits de Satie. Y'avait aussi la correspondance de G.Marx chez Champ Libre pour pas plus cher la semaine dernière mais je m'étais déjà ruiné...

dr orlof a dit…

Bien : tu m'as convaincu! Je vais refaire cet été un aller-retour à Paris un samedi (il existe une formule à 15 euros)pour tenter ma chance.
Groucho Marx, j'ai failli le prendre sur les quais avec des "Chute libre" mais l'état des livres m'a bloqué au dernier moment.
Mon problème quand je fais les bouquinistes, c'est que je veux tout voir avant de me décider. Du coup, je suis passé à côté du "Dada" de Ribemont-Dessaignes chez Champ libre et d'un Tailhade...