vendredi 25 janvier 2008

Pages Folles

Autre grande passion que je cultive : les revues olé-olé des années 1910-1950. Et cela pour la raison principale que ces fragiles objets dont le papier s’effrite aujourd’hui ont apporté ou retranscrit une légèreté qui n’existe plus aujourd’hui, et ont en même temps permis à d’immenses artistes (photographes, illustrateurs, écrivains) de s’exprimer. Ces revues trouvent leur place à un carrefour étrange de culture populaire et d’Art avec sa majuscule, à une époque ou l’excitation des sens n’était pas dévolue à quelques types aux dents longues et au porte-monnaie bien rempli. Le sexe faisait déjà vendre, certes, mais ce n’était pas encore une raison pour le restreindre à de fades leçons d’anatomies zoomées. De plus, dans la plupart de ces revues pouvaient se lire des nouvelles parfois excellentes (Vian en a produit quelques unes, Mac Orlan, Marcel Aymé etc.). Autant de raisons qui font que je les recherche avidement, et que je ne me contente pas des repros parfois douteuses de Taschen ou autres. Entre vous et moi, un noir et blanc de Brassaï sur papier couché d’époque et une reproduction granuleuse des années 2000 n’ont pas plus en commun qu’une huitre et un porte-clés.
De plus, ces revues ont servi de base aux collages surréalistes de Georges Hugnet que j'évoquais sur le blog ami de Martian Shaker que je vous invite d'ailleurs à visiter (voir les liens).

Illustrations de mon propos :

Pages Folles, numéro de novembre 19?? (il manque hélas des pages à mon exemplaire):
- couverture : Mary Glory (photo studio Utudjan) – actrice française dans La Chatte de Decoin, Avec le sourire de Maurice Tourneur etc.
- photo non identifiée (mais géniale)
- « Le tapis persan » (photo de Waléry)
- Jean Harlow (photo M.G.M)
- Photo Caillaud







1 commentaire:

Andréa a dit…

Quelle passion exquise… et Jean Harlow est juste sublime sur la 4ème photographie…