vendredi 11 janvier 2008

le coin du chineur - 1 -

L'un de mes plus grands plaisirs est fait de déambulations chez les bouquinistes ou aux puces. Trouvailles du jour sauvées de l'oubli et de la poussière:

- Tom Waits - Big Time. Marc Ribot aux guitares, au banjo et à la trompette, cela suffit à faire bouillir mon sang. (LP Island 1988) - 1 euro - ...

- Aloysius Bertrand - Gaspard de la nuit. Une lacune à combler (Poche-Club Fantastique 1965, couverture de François Béalu) - 80 cents - ...
"Aloysius Bertrand surréaliste dans le passé" (André Breton)


5 commentaires:

anitaa a dit…

Encore 2 points en communs, chiner des vieux bouquins et Tom Waits que j'aime énormément.

losfeld a dit…

Alors le bon goût n'est pas tout à fait perdu en ce bas monde! Encore merci de suivre mes posts.

Caracole a dit…

Ah parce qu'en plus tu es fan de tom waits.... Y'a pas... T'es bien comme type...

losfeld a dit…

Venant d'un acrimonieux atrabilaire comme toi je prends tout cela comme un compliment (private joke le retour)

Andréa a dit…

Aaaah Tom Waits, une voix parfaite dans son impureté, qui grogne presque, et ceci de la manière la plus auditivement jouissive qu’il m’est été donné d’entendre.